La community italiana della cooperazione internazionale
Vuoi ricevere ogni giorno i bandi e le news?

INTERSOS – Coordinateur/trice Protection – Ciad

INTERSOS sta selezionando un/a Coordinateur (trice) Protection da inserire nella sua operatività in Ciad. Durata 6 mesi. Scadenza candidature 03/05/2021

INTERSOS est une Organisation Humanitaire Non Gouvernementale, à but non lucratif, qui a l’objectif d’assister les victimes de désastres naturelles et de conflits armés. INTERSOS base son action sur les valeurs de la solidarité, de la justice, de la dignité humaine, de l’égalité des droits et des opportunités pour tous les peuples, du respect des diversités, de la cohabitation, de l’attention aux groups sociales les plus vulnérables.

Termes de référence

Intitulé du poste : Coordinateur (trice) Protection

Code : SR-31-1895

Pays : Tchad

Lieu d’affectation : Bagasola avec des missions fréquentes à Bol, Liwa et Ndjamena, Tchad

Date de prise de fonction : 01/06/2021

Durée du contrat : 6 mois renouvelables

Sous la supervision de : Chef de Mission

Supervision directe de : 4 staffs nationaux  

Personnes à charge : no

Contexte général du projet

Sur le plan sécuritaire, le Tchad est de jour en jour plus affecté par l´insécurité due à l’activisme des groupes armés non étatiques (GANE). Les attaques des villages par les GANE depuis la crise de Boko haram en 2014 s’est poursuivi jusqu’en 2020. De même les opérations militaires de riposte menées par l´armée tchadienne et les forces multinationales mixtes (FMM) affectent la stabilité de la zone du lac Tchad.

Dans les départements de Fouli, Kaya et Mamdi la volatilité du contexte sécuritaire laisse envisager une détérioration de la situation humanitaire et de nouveaux mouvements pendulaires. En effet les populations se sont déplacées pour se soustraire de la violence et des exactions perpétrées par des groupes armés non étatiques qui ont rendu leurs villages d’origine insécurisés. Cet environnement délétère constitue un facteur aggravant de la situation des déplacés internes. Ceux-ci connaissent tout au long de leur fuite pour un lieu sûr des situations de violence généralisée, de violation des droits humains telles que les violences notamment basées sur le genre, les séparations forcées des familles et la perte des biens et moyens de subsistance. Ces violations soulèvent des facteurs de vulnérabilités à différents niveaux : les femmes, les enfants et les jeunes qui se déplacent disposent de moins de ressources et se retrouvent dans l’obligation de trouver des moyens de subsistance alternatifs. Certains hommes sont ciblés par des groupes armés et sont obligés de se cacher et de rester séparés de leurs familles alors que les enfants et les jeunes sont exposés au risque accru d’enrôlement dans les groupes armés.

Durant les 12 derniers mois, 1137 incidents de protection soit environ 95/mois ont été révélés. Ces incidents concernent principalement les enlèvements ciblant les femmes (40%), les tueries/meurtres de civils, des cas de blessés ; prédation sur l’économie paysanne (pillage de bétail, vivres boutiques et autres biens de valeur), les menaces avec une forte prévalence de VBG soit 1074 cas enregistrés de Janvier à sept 2020. Ces actes sont causés à 90% par des membres de groupes armés non étatiques (rapport OCHA 2020). Aussi, l’évaluation de protection conduite en Novembre 2020 par Intersos sur 30 sites des départements de Kaya Fouli et Mamdi montre à suffisance le recours de plus en plus à la médecine traditionnelle en raison du manque de ressources financières, de l’éloignement, de l’insuffisance des capacités. Le travail des enfants et son cortège de risques est à présent une réalité croissante dans la province du lac. Les 12 Evaluations Rapides de Protection conduites d’août à Novembre 2020 ont permis de recenser 1695 cas de travail des enfants dont 540 Filles. En plus, les violences basées sur le Genre et risques en lien sont une préoccupation car 214 cas ont été enregistrés au cours des ERP dans la même période. Au-delà de l’effet traumatique des incidents directement vécus- attaques, menaces, vols de bétail, etc.

Ce climat est source de grandes souffrances psychiques et dégrade les mécanismes de cohésion et de solidarité traditionnels.

Lors de l’évaluation de protection d’Intersos, la majorité des informateurs clés déplacés déclare se sentir affectée psychologiquement par les incidents et le climat d’insécurité de la région (Kaya : 88,88% ; Mamdi : 96% et Fouli : 98%). Ces problèmes touchent les hommes comme les femmes et les enfants sont considérés comme les plus affectés. A ce propos, l’évaluation révèle que 48% des personnes entendues disent ressentir un niveau de stress et d’inquiétude élevé et tandis que 40% expriment un sentiment de peur et d’angoisse. Cette situation d’insécurité précarise la santé mentale des personnes et dégrade les fondements mêmes de la cohésion sociale.

Objectif général de la position

Le/la Coordinateur (trice) Protection est responsable de la supervision technique de tous les projets de protection implémentés par INTERSOS au Tchad. Il/elle est en charge de l’identification des besoins des bénéficiaires (refugiés, IDPs et communauté hôte) dans le secteur de la protection, et de la coordination de la réponse auxdites besoins identifiés. Le/la Coordinateur (trice) Protection est responsable d’assurer que la Protection est effectivement intégrée dans la prestation des services fourni par l’équipe, et de la qualité générale des projets implémentés, de leur conception à leur mise en œuvre.

Principales responsabilités et tâches

Gestion de programme

  • Fournir orientation, conseil et coaching aux personnels de protection dans le pays afin d’assurer que les objectifs et résultats stratégiques du programme et des projets sont respectés et acquis, que les projets sont monitorés et évalués de manière appropriée et les rapports écrits et soumis dans le respect des échéances internes et des bailleurs
  • Superviser l’établissement des plans de travails des projets de protection et leur mise en œuvre afin d’assurer l’atteinte des objectifs et produire les lignes nécessaires guides et supports techniques aux personnels des projets concernés
  • Assurer que les activités des projets soient implémentées dans le respect des budgets prévus
  • Analyseur des problèmes de protection spécifiques pour chaque lieu et proposant les interventions adaptées et innovatrices, le cas évolutif de nouvelles propositions d’action et de projet en coordination avec le Chef de Mission et la Direction Régionale
  • Collaborer avec les Chefs des projets, la Logistique et l’Administration afin d’assurer que les activités soient implémentées à temps et dans les respects des budgets et des procédures, y compris la participation dans les comités de sélection des fournisseurs et prestataire des services pertinents au programme de protection
  • Représenter INTERSOS dans les forums de coordination thématiques, tels que le Cluster Protection et ses sous-groupes, au niveau national et local.

Supervision du staff

  • Superviser directement les chefs de projets de protection et fournir le coaching nécessaire aux équipes de protection
  • Participer à la sélection du personnel de protection tant nationale qu’internationale
  • Coacher le staff et assurer le renforcement des capacités du staff national, international, et des partenaires
  • Identifier les problèmes de performance du staff et travailler avec le Chef de Mission, la Direction Régionale te les Ressources Humaines
  • Assurer le support et la motivation des équipes et participer aux évaluations de performances périodiques du staff tant national qu’internationale

Rapports

  • Développer / maintenir le support et le contrôle efficace des mécanismes de rapportage et la qualité des rapports
  • Assurer le monitorage régulier sur le terrain et supporter les Chef des Projets dans les changements nécessaires, le cas échéant
  • Assurer le rapportage interne et aux bailleurs en respectant les échéances établies, et superviser à la qualité des données collectées et partagées

Profil requis

Education

  • Minimum: BA dans un domaine pertinent (sciences sociales, psychologie, travail social, droits de l’homme, droit international humanitaire ou autres domaines liés au développement social et au travail humanitaire)
  • Master (MA ou LLM) en droits de l’homme, droit international humanitaire ou sujets connexes souhaitables

Expérience Professionnelle

  • Minimum de cinq (5) années d’expérience professionnelle pertinente dans des secteurs liés à la protection, de préférence au sein d’une ONG internationale
  • 3 et expérience en cas de Masters / LLM

Exigences professionnelles

  • Solide compréhension du contexte d’urgence humanitaire;
  • Capacité de travail dans un contexte sécuritaire très volatile;
  • Capacité à travailler dans un délai serré, avec peu de supervision et sous pression;
  • Grande capacité de communication, écrite et orale, et d’entretien de relations avec une expérience dans la gestion de l’équipe de travail;
  • Aptitude à travailler en équipe et de manières indépendantes.

Langues 

Maîtrise du français obligatoire: excellente communication orale et écrite

Qualités requises

  • Excellentes aptitudes pour le travail d’équipe et esprit d’équipe, ainsi que capacité à travailler sous pression et avec flexibilité
  • Excellentes compétences interpersonnelles et de communication et capacité à travailler et à s’intégrer dans une équipe multiculturelle
  • Résolution de problèmes, dynamique, mature
  • En toute confiance capable de traiter avec les autorités et les donateurs
  • Approche proactive au travail
  • Capable de travailler de façon autonome et de jouer un bon esprit d’équipe
  • Flexibilité, capacité de stress, bonnes compétences diplomatiques

COMMENT POSTULER :

Les candidats intéressés sont invités à postuler en suivant le lien ci-dessous: https://www.intersos.org/posizioni-aperte/missioni/#intersosorg-vacancies/vacancy-details/60771899a41503001b5a0fe7/

Veuillez noter que notre processus de candidature est composé de 3 étapes très rapides: s’inscrire (incluant votre nom, mail, mot de passe, nationalité et adresse Skype), se connecter et postuler en joignant CV et lettre de motivation en version PDF. Avec cette plateforme les candidats pourront suivre l’historique de leurs candidatures avec INTERSOS.

Si vous rencontrez de graves difficultés à postuler via notre plateforme, vous pouvez envoyer un email à recruitment@intersos.org joignant votre CV et votre lettre de motivation (les deux en version PDF) avec comme objet du message: « Platform issue SR-31-1895 Coordinateur (trice) Protection».

Veuillez également mentionner le nom, le poste et les coordonnées d’au moins trois références, y compris le responsable hiérarchique lors de votre dernier emploi. Les membres de la famille sont à exclure.

Seulement les candidats sélectionnés pour le premier entretien seront contactés.


Leggi anche



Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *